Connais-toi toi-même et tu connaitras l’Univers et les Dieux

Connais-toi toi-même et tu connaitras l’Univers et les Dieux

Nous sommes le changement

Nous sommes le changement

 

La conscience s’inscrit dans la théorie de non-localité, c'est-à-dire qu’elle ne répond pas aux exigences et aux lois de la physique traditionnelle mais à des lois issues de la physique dite quantique.
La physique quantique a permis de mettre en évidence un type de relation existant entre tous les éléments de la vie.

 

Le changement

En coupant une particule subatomique en deux, la physique a observé que ces deux demi-particules bondissent dans la direction opposée à celle de l’autre. Puis en modifiant le sens de rotation d’une demi-particule, on a pu observer que l’autre demi-particule change instantanément de sens de rotation pour ne pas rompre l’équilibre existant avec l’autre moitié. Ce changement s’effectue instantanément.

Le lien existant entre ces deux demi particules subatomiques est donc totalement indépendant de la notion de distance. Il s’effectue instantanément, que la distance entre ces deux demi-particules subatomiques soit de 1000 mètres ou de mille milliard de kilomètres.

Bohr étudia ce phénomène et l’appela phénomène de non-localité. Il est devenu un principe fondamental de la physique quantique.
Appliqué au sein des espèces vivantes, on a découvert une application à ce principe. On l’a appelé, la résonance morphogène.

 

Rupert Sheldrake reprend ce principe de non-localité et le nomme résonance morphogène.
Il étudie des animaux et arrive à la conclusion que des espèces animales peuvent communiquer entre elles (et donc se transmettre des informations) sans jamais se rencontrer spatialement ou physiquement. Il suffit pour cela d’observer comment se comporte un banc de poisson ou des espèces d’oiseaux qui peuvent adopter un même comportement face à un problème similaire sans n’avoir jamais eu la possibilité physique de communiquer.
Cette constatation s’inscrit dans la théorie jungienne d’inconscient collectif.
Au sein de cet inconscient collectif, lorsque des représentants d’une même espèce assimilent une nouvelle information, parfois vitale pour l’espèce, cette information se répercute instantanément dans l’inconscient collectif et devient accessible à toute l’espèce.

 

Des études ont révélé que si un certain pourcentage d’habitants d’une ville s’adonnait à des pratiques de méditation, le taux de criminalité et de violence diminuait au sein de cette ville.

 

Je vous laisse conclure...

HAUT