L'arbre ne peut prendre racine qu'à la source

Puisse ton esprit scintiller toujours comme une étoile,
Ton coeur demeurer aussi pur que la neige nouvelle,
Et ton âme toujours s'émerveiller comme un enfant.

 

fleurdevieNous éprouvons tous dans nos cœurs le besoin de nous épanouir, de partager, d’aimer et d’être aimé. Le besoin d’échanger, de rire, de communiquer, d’aider, d’enchanter le monde, de s’émerveiller, de créer, de se construire, de se découvrir…

Le chemin intérieur est un long voyage qui nous construit d’amour. Ne nous laissons pas piéger par tout ce cortège de peurs et de jugements qui habillent le monde d’un manteau de colère. Nous avons bien mieux à faire de nos vies. Ne nous gâchons pas de violence. La lumière est partout… Elle officie de clarté et de paix. Nous en sommes les messagers. Et cela nous ne devons jamais l’oublier, même et surtout dans les moments les plus difficiles de nos existences…

Il y a de par le monde tant de choses encore cachées et à découvrir. Tant de choses encore secrètes qui se dévoilent progressivement dans la lumière du cœur. Nous avons encore tant d’Amour à reconnaître en nous et à offrir au monde.

Nous sommes l’ombre et la lumière ; le mouvement des vagues qui participe au jeu du monde. Nous nous sentons parfois si petits et parfois si grands. Mais nous sommes avant tout des êtres courageux, des êtres spirituels qui faisons l’expérience de la matière. Et au travers de cette expérience, nous apprenons à grandir en sagesse et en Amour…

Cette vie que nous serrons si fort dans nos bras en riant, et que nous repoussons parfois de colères ou de peurs… Nous crions parfois que la vie ne vaut rien. Mais nous savons bien que rien ne vaut la vie… Parce qu’elle nous construit d’éternité…

Nous portons en nous toute la connaissance nécessaire pour grandir en sagesse, pour accéder à une connaissance qui rend libre et joyeux. Et bien que la vie soit une épreuve, que nous traversions tant d’expériences parfois si contradictoires, que nous croisions tant de croyances et d’opinions différentes qui alimentent la violence, il y a au plus profond de nos cœurs quelque chose d'inconditionnel qui nous unit.

La guerre est d’abord en chacun de nous. Elle commence là, ou nous nous tenons.

 

Nous sommes la tempête et l'éclaircie,
Nous sommes la colère et la joie,
Nous sommes le jugement et le pardon,
Nous sommes la séparation et l'Unité.

Nous sommes le jeu des vagues sur les eaux du monde,
Nous creusons les vagues de la discorde et elevons celles de la fraternité.

 

... Mais nous sommes avant tout des Êtres merveilleux.

 

Alain Degoumois

HAUT