dimanche 25 septembre 2016


Déployer ses ailes d'éternité
Celui qui connaît la paix intérieure, n'est pas plus brisé par l'échec qu'il n'est grisé par le succès...
Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les Dieux...
Etre esclave de soi est le plus pénible des esclavages...

atome

Nous pourrions à priori conclure que dans un monde ou même la morale et la vérité sont devenues des marchandises, qu'il semble peu probable que nous puissions être les acteurs inspirés et privilégiés du changement : que nous puissions être porteurs de solutions.

Oui, les défis et les inquiétudes de ce siècle sont nombreux. En l'état du monde, il y a autant de prétextes à la paix qu'à la violence, autant de raisons d'espérer que de désespérer, et finalement autant de raisons d'apaiser la colère que de la nourrir. Mais aussi nombreux soit-il, les défis actuels ont tous un dénominateur commun : c'est le regard que nous portons sur eux qui font d'eux des tremplins ou des prisons.

La folie du monde n'est ni une fatalité, ni une fin en soi. C'est peut-être un passage obligé pour grandir en maturité, mais c'est surtout le moyen d'apprendre à reconnaitre que nous ne pouvons offrir au monde qu'une seule chose en définitive : le changement que nous amorçons en nous-mêmes. Un changement qui ne s'achète pas mais se construit au quotidien ; un éveil à soi-même qui ne peut être marchandé mais s'instruit dans le silence intérieur.

Que nous soyons tous, sans exception aucune, des semences d'avenir, est pour moi une certitude presque absolue. Nous sommes le changement parce que nous sommes tous porteurs de solutions.

Aussi, ne démissionnons pas de nous-mêmes. Devenons les acteurs simples et joyeux de notre propre éveil, les témoins humbles et généreux de la fraternité.

Il n'y a rien de plus beaux en ce monde qu'un cœur qui s'ouvre à la vie.

Chaque fois qu'un frère s'éveille à lui-même, il nous éveille à nous-mêmes. Chaque fois qu'un frère s'ouvre à lui-même, ce sont de nouvelles étoiles qui s'allument dans le firmament...

 

Et tout cela n'est que chant et danse de grâce dans le Grand Univers...


Alain Degoumois